Dans quels cas je dois envisager de divorcer par consentement mutuel ?

Share Button

Vous souhaitez divorcer ? Comment savoir si le divorce par consentement mutuel est fait pour votre situation ? 

Pourquoi faire un divorce amiable (par consentement mutuel) ?

Depuis 2017, le divorce par consentement mutuel se réalise sans passer devant un juge.

Vous êtes d’accord avec votre conjoint pour divorcer

Le divorce par consentement mutuel nécessite que vous soyez d’accord avec votre conjoint sur le principe et sur les conséquences du divorce Si vous parvenez à vous fixer un accord avec votre conjoint, sur le montant de la prestation compensatoire ou encore sur la fixation du montant de la pension alimentaire, vous pouvez facilement divorcer par consentement mutuel.

N’hésitez pas à utiliser les calculettes AGN avocat, vous permettant d’estimer gratuitement le montant de la prestation compensatoire et de la pension alimentaire.

Vous ne disposez pas de patrimoine immobilier en commun 

Si vous n’avez aucun patrimoine immobilier en commun à vous partager lors de votre séparation, nous vous conseillons le divorce par consentement mutuel. En effet, le partage du patrimoine immobilier des conjoints est souvent un point de discorde qui nécessite une prise de position du juge.

Bien entendu vous pouvez recourir très facilement au divorce par consentement mutuel même en présence d’un patrimoine commun, il suffira de trouver un accord sur le partage des biens, accord qui sera retranscrit dans la convention de divorce.

Vous n’avez pas d’enfant

Souvent la garde des enfants et le versement d’une pension alimentaire sont une source importante de désaccord au moment de la séparation. Si vous n’avez pas d’enfant vous pouvez aisément tomber d’accord sur les conséquences de votre divorce.

Si vous êtes d’accord sur la personne qui aura la garde des enfants, et sur le montant de la pension alimentaire à verser, vous pouvez inscrire cet accord dans la convention de divorce, et procéder à un divorce par consentement mutuel.

Vous souhaitez un divorce rapide 

La durée de la procédure de divorce par consentement mutuel sans juge est d’environ  2 mois alors que les procédures de divorce contentieux durent en général plus d’un an. 

Vous souhaitez limiter au maximum les coûts de votre divorce.

Le divorce par consentement mutuel chez AGN avocats c’est seulement 990 euros tout compris. 

Contrairement au divorce pour faute ou au divorce pour altération du lien conjugal, le divorce par consentement mutuel est bien plus rapide et nécessite seulement la rédaction d’une convention de divorce sans passer devant un juge. 

Vous souhaitez un divorce simple, rapide, peu coûteux et réfléchi ? Choisissez le divorce par consentement mutuel. Utilisez la procédure de divorce en ligne, vous pouvez remplir les informations requises de chez vous, effectuer le paiement en ligne, rencontrez votre avocat qui vous accompagnera et bénéficier de l’expérience du réseau AGN Avocats pour la somme de 990 euros.

Dans quels cas je dois envisager de divorcer par consentement mutuel ?
5 - 1 vote

Laisser un commentaire