réforme-droit-du-travail

Guide Pratique sur le Plafonnement des Indemnités Prud’homales

Share Button

En cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, de prise d’acte ou de résiliation judiciaire du contrat de travail, la sanction encourue par l’employeur sera déterminée en fonction d’un barème modulé en fonction de l’ancienneté du salarié et de la taille de l’entreprise.

Limitation des indemnités en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse

Dans les entreprises de plus de 11 salariés

réforme-droit-du-travail

Dans les entreprises de moins de 11 salariés

réforme-droit-du-travail

Attention : ces barème ne seront toutefois pas applicables si le licenciement est jugé nul, notamment en cas de violation des libertés fondamentales, harcèlement ou discrimination : l’indemnité sera alors fixée par le juge à un minimum de 6 mois de salaire brut, sans préjudice des indemnités de rupture perçues par l’intéressé.

Le montant minimal de certaines indemnités va par ailleurs être limité :

  • L’indemnité minimale due en cas de violation de la priorité de réembauche dans le cadre d’un licenciement économique est réduite à 1 mois de salaire (au lieu de 2 auparavant)
  • L’indemnité minimale due en cas de nullité du licenciement économique pour absence ou insuffisance du plan de sauvegarde de l’emploi, ou absence de décision de validation ou d’homologation de ce plan est réduite à 6 mois de salaire (au lieu de 12 auparavant)
  • L’indemnité minimale due en cas de défaut de réintégration du salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, ou manquement à l’obligation de reclassement lorsque ce salarié est physiquement inapte est réduite à 6 mois de salaire (au lieu de 12 auparavant)

 

Infographie téléchargeable : Plafond des indemnités de licenciement

 

Vous êtes concernés ? Vous vous demander si les nouvelles règles vous sont applicables ? Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau droit du travail ?

Contactez-nous et un avocat expert en droit du travail appartenant au réseau AGN Avocats vous recevra en rendez-vous.

Pour en savoir plus sur la réforme du droit du travail :

Notez cet article

Laisser un commentaire