CORONAVIRUS – Droit de la famille

CORONAVIRUS – Droit de la famille

Share Button

Dans le cadre de l’épidémie du Coronavirus (Covid-19), de nombreuses personnes de droit privé, de nombreux parents vont rencontrer des difficultés économiques, sociales et familiales, et ainsi être confrontées à une désorganisation de leurs modes de fonctionnement, de garde quant à la mise en place de leur vie quotidienne.

CORONAVIRUS – Droit de la famille 

Les annonces récentes du gouvernement bouleversent bien évidemment l’organisation personnelle des parents, enfants, et des personnes sous mesures de protection.

Permettre la continuation des échanges et répondre aux questions et positionnement urgent dans ce cadre et dans l’intérêt primordial des enfants ou personnes sous protection, est essentiel et sera un des enjeux majeurs des semaines à venir.

AGN Avocats est présent pour vous accompagner dans la gestion de cette situation et reste présent pour répondre aux urgences qui peuvent en naître.

Ainsi, dès aujourd’hui, même si des plans de continuation d’activité sont actionnés dans l’ensemble des juridictions pour éviter la propagation du virus, les juridictions seront fermées sauf en ce qui concerne le traitement des contentieux essentiels à savoir :

  • Les audiences du tribunal pour enfants et du juge pour enfant pour la gestion des urgences, notamment pour l’assistance éducative ;
  • Les référés devant le tribunal judiciaire visant l’urgence, et les mesures urgentes relevant du juge aux affaires familiales (notamment immeubles menaçant ruine, éviction conjoint violent) ;
  • Les permanences au tribunal pour enfants, l’assistance éducative d’urgence.

Ainsi, l’ensemble des avocats du réseau AGN demeurent à votre écoute pour répondre par mail ou téléphone à l’ensemble de vos questions et, vous accompagner dans leurs gestions et l’adaptation des décisions vous concernant.

AGN AVOCATS – Pôle Droit de la Famille

contact@agn-avocats.fr
09 72 34 24 72

CORONAVIRUS – Droit de la famille
4.8 - 4 votes

2 réflexions au sujet de “CORONAVIRUS – Droit de la famille”

  1. Bonjour
    J’habite dans l’Oise ma fille est en confinement depuis les vacances de février. Juste avant le confinement elle est partie dans le Doubs chez sa sœur. Afin de respecter le confinement nous avons attendu, mais elle souhaiterait maintenant rentré. De plus je suis séparée et elle doit passer les vacances de Pâques chez son père qui habite dans la même commune que nous. Ai-je le droit d’aller chercher ma fille? Y a-t-il une demande particulière à faire? Et a qui? Merci pour votre réponse.

Répondre à AGN Avocats Annuler la réponse