Conforama : un licenciement économique n’est pas justifié s’il résulte de difficultés économiques causées par des malversations de l’employeur

Conforama : un licenciement économique n’est pas justifié s’il résulte de difficultés économiques causées par des malversations de l’employeur

Share Button

En décembre 2017 le groupe sud-africain Steinhoff – propriétaire de Conforama – annonçait la démission du président du directoire, Markus Jooste, en même temps que la découverte d’irrégularités comptables évaluées à 6,5 milliards d’euros.

Aujourd’hui, la direction de l’enseigne annonce la suppression de 1.900 postes en 2020 compte tenu de ses difficultés financières. La validité des motifs qui seront invoqués afin de justifier la mise en place d’un PSE semble dès lors compromise, s’il s’avère qu’il y a bien eu fraude.

En effet, la jurisprudence considère que les licenciements prononcés en raison de difficultés économiques résultant de comportements frauduleux de l’employeur ou de ses dirigeants sont abusifs.

Dès lors, comment la direction de Conforama va-t-elle pouvoir justifier de ces suppressions de postes ? Vous souhaitez savoir si votre situation permet un recours juridique ? Vous pouvez prendre RDV avec un avocat AGN proche de chez vous qui vous accompagnera.

 

Notez cet article

Laisser un commentaire