Comment savoir si un Permis de Construire est légal ?

Comment savoir si un Permis de Construire est légal ?

Share Button

Votre voisin entreprend des travaux de construction ou d’agrandissement ? Est-il en droit de construire ? Il vous indique qu’il a obtenu un permis de construire mais son permis de construire est-il pour autant légal ? Comment contester ce permis de construire ?

L’acte de construire requiert en principe la délivrance d’une autorisation d’urbanisme. Le permis de construire est une de ces autorisations d’urbanisme. Ces autorisations obéissent à un régime juridique fixé par le Code de l’urbanisme auquel il faut directement se référer pour toutes questions juridiques.

permis-de-construire

Comment vérifier et contester la légalité d’un permis de construire ?

1. Le permis de construire est délivré à l’issue d’une procédure spécifique, a-t-elle été respectée ?

La construction ou l’extension d’une maison individuelle n’est pas un projet anodin. Les travaux afférents à ce projet peuvent, par leur ampleur notamment, intéresser des personnes qui sont impactées par ces travaux directement ou indirectement. Pour cette raison, toute personne souhaitant entamer un projet de construction, de reconstruction ou d’extension de maison individuelle est tenu de déposer une demande de permis de construire en mairie. Cette demande est expresse, ce qui signifie qu’elle doit être écrite et déposée en Mairie, et doit contenir des formules administratives.

Mais aussi, toute modification au cours de la demande de permis de construire ou sur un permis déjà délivré nécessite une nouvelle demande ou une demande modificative auprès des autorités. En principe les installations mobilières échappent à cette obligation (roulotte ou voiture par exemple)

Pour savoir si un permis de construire est légal, il faut s’intéresser à son élaboration. Le non-respect des règles dictant l’élaboration d’un permis de construire entachera directement la validité de celui-ci. Un permis de construire non valide est illégal et il est donc interdit de construire dans ces conditions. Voici les règles qu’il convient d’examiner pour savoir si un permis de construire est valable, légal.

Intervention d’un professionnel

Lorsque les travaux sont important, le recours à un professionnel nécessairement architecte est obligatoire. Les travaux sont considérés comme important au-dessus d’une surface de plancher créée de 150m² ou lorsque le total bâti résultant de l’agrandissement est supérieur à 150m².

Ce seuil a été récemment modifié et ne s’applique qu’aux demandes de permis de construire déposées à compter du 1er mars 2017.

permis-de-construire

Contenu du dossier de demande de permis de construire

Le dossier de demande doit contenir les pièces réglementaires exigées par le Code de l’urbanisme, outre de nombreuses pièces complémentaires et l’utilisation les formules administratives de demande.

Le dossier doit être au moins composé d’une notice descriptive, d’un plan de situation, d’un plan de masse, d’un plan de coupe, de plans de façades et toiture, d’une insertion graphique dans l’environnement, de photographies proches et lointaines du terrain et évidemment d’un formulaire cerfa correctement rempli et signé.

Téléchargez le Formulaire Demande de permis de construire Cerfa_13406-06

Le non-respect du contenu du dossier, comme la non-conformité des travaux à la description faite dans le dossier sont des éléments qui entachent la validité du permis de construire et sont susceptibles d’ouvrir la possibilité d’un recours en annulation.

Dépôt et publicité

La demande de permis de construire est déposée en mairie, et donne lieu à un affichage. Elle est suivie d’une notification au demandeur, avant diverses transmissions.

Attention, la demande de permis de construire étant un acte d’administration, certaines personnes soumises à une mesure de protection ne peuvent pas la déposer seule.

Instruction du dossier de demande de permis de construire

La demande ainsi déposée fera l’objet d’une instruction de l’ordre de 2 mois, menée par les autorités administratives compétentes après avis de certains organismes (architectes des bâtiments de France, ERDF, SNCF, etc…). Lorsque les travaux envisagés sont de grande envergure, une enquête publique sera prescrite. En cas d’irrégularité de l’enquête publique, le permis de construire n’est pas valide.

Les services compétents doivent vérifier si les règles d’urbanisme définies par le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune ainsi que par le Code de l’Urbanisme sont respectées. Là aussi, la validité du permis de construire est en jeu.

permis-de-construire

2. Quelle a été la décision rendue ?

A l’issue de l’instruction réglementaire, l’autorisation sollicitée sera soit refusée, soit accordée par une décision expresse. Cette décision ne peut être prise que par arrêté du maire. En cas de refus l’arrêté expose l’intégralité des motifs justifiant la décision. La décision d’accord ou de refus est notifiée au demandeur avant affichage.

Lorsque l’autorisation est accordée, le permis est présumé légal mais seulement tant qu’il n’a pas fait l’objet d’un retrait par le maire ou d’une annulation par le Tribunal. Le permis de construire ne peut être retiré ou annulé que pour illégalité.

Il faut savoir que lorsque les travaux ne sont pas entrepris dans un certain délai ou s’ils sont interrompus pendant une période d’une certaine durée, le permis de construire n’est plus valide et devient caduc.

Attention, le fait que le maire autorise un voisin à construire ou à agrandir sa maison ne garantit en aucun cas que le PLU et le Code de l’Urbanisme sont respectés.

Il est même fréquent que les règles de forme et de fond soient méconnues.

Comment contester la validité du permis de construire ?

Il est conseillé à toute personne qui souhaite savoir si un permis est légal de s’adresser à un avocat expert afin qu’il procède à une analyse. Il est conseillé d’agir rapidement. Un permis de construire illégal peut être contesté, mais il faut agir dans un certain délai (2 mois) à défaut de quoi il ne sera plus possible de contester ce permis de construire.

En cas d’illégalité décelée et si le projet vous dérange, vous pouvez par l’intermédiaire d’un avocat faire valoir vos droits.

Vous pouvez dans un premier temps saisir le maire d’un recours gracieux aux fins de retrait du permis.

Si le recours gracieux n’aboutit pas vous pouvez demander l’annulation du permis de construire en déposant une requête en annulation auprès du Tribunal Administratif.

Une négociation amiable et confidentielle avec votre voisin pourra aussi être engagée.

Votre voisin construit ou agrandit sa maison ? Il dispose d’un permis de construire mais vous vous demandez si ce dernier est légal ? Contactez un avocat de votre région appartenant au réseau AGN Avocats il vous proposera une stratégie afin de contester la validité de ce permis de construire.

Si vous souhaitez plus d’information sur les permis de construire AGN Avocats vous invite à lire les articles suivants :

Comment savoir si un Permis de Construire est légal ?
4 - 1 vote

6 réflexions au sujet de “Comment savoir si un Permis de Construire est légal ?”

  1. Bonsoir,
    Un nouveau voisin, en mitoyenneté a obtenu un permis de construire en mode “rénovation”.
    Il a changé tout le toît.
    Je me suis déplacée 2 fois en mairie pour le voir.
    1ère fois, refus motivé par l’absence d’élu. La secrétaire me dit que je n’ai pas le droit de demander une photocopie mais que je peux le photographier et m’indique que ce vendredi après-midi, il y aura des élus en mairie. J’y suis allée, la secrétaire me dit qu’aucun élu n’est là et refuse.

    Que puis je faire ?

    Dans le mur, entre le mien isolant (briquette) et le mur de bâti, j’ai des tuyaux d’eau et électricité.
    J’ai prévenu le nouveau propriétaire qui n’avait pas pris la peine de se présenter.

    Contacté un avocat pour un problème d’empoisonnement de chat et menaces des voisins en question de les tuer tous, celle-ci est en congé jusqu’au 29. Plainte envoyée au procureur.
    En vous remerciant

  2. Bonjour,

    En mon absence mon voisin à fait installer une véranda, je n’ai pu consulter le permis de construire étant donner que je n’étais pas dans la région pour raison professionnelle, mon maire ne m’a aucunement prévenu, je ne sais pas si un permis de construire à été établit ? mes autres voisins se sont plains concernant cette véranda pour ” vice de forme ” …
    Aujourd’hui je souhaiterais savoir s’il y a un moyen de contester cette construction qui date de septembre 2018 ?
    Je vous remercie de votre réponse.
    Cordialement,

    • Bonjour Madame Pageau,

      Merci pour votre message. Le sujet nécessite de rencontrer un avocat intervenant dans le domaine des permis de construire. Un avocat va prendre contact avec vous directement par mail.

      Vous pouvez également prendre RDV directement en ligne : https://www.agn-avocats.fr/reseau-agn.html

      L’Equipe AGN Avocats

  3. Bonjour,
    Nous sommes 4 copropriétaires d’une résidence sur un terrain de 750 m2 . Le constructeur a fait une demande de permis de construire pour la parcelle contiguë à notre copropriété.pour ce faire, il inclus notre parcelle sur la demande de permis. Cette nouvelle construction serait sur la limite de notre propriété. Et l’accès à cette maison n’étant possible sur ce terrain, il prévoit une entrée commune sur notre parcelle, qui empièterait de 6m x 7 m.
    De plus cet nouvelle construction nous priverait de la vue sur mer et verdure.
    Les travaux de cette construction se ferait forcément en monopolisant une grande partie de notre accès.
    Nous souhaitons contrer ce projet, est-ce possible, et comment s’y prendre.
    Merci d’avance pour vos conseils, cordialement

Laisser un commentaire